Paranoid Park

Publié le par captan_bebop

Me voici de retour, à Paris physiquement et sur le blog virtuellement, juste à temps pour la chronique ciné du mardi. Alors forcément, la semaine dernière on a vu moins de films que d'habitude. Qu'à cela ne tienne, on en a vu des bons. Parmi eux, je ne peux m'empêcher de mettre un coup de projecteur sur le dernier opus de Gus Van Sant : Paranoid Park.

Paranoid-park-affiche.jpg
Alors là, je vois d'ici une levée de bouclier : tu avais trouvé Elephant ou Last Days soporiphique et n'ayant aucun sens, en quoi Paranoid Park sera-t-il différent ? Pour te rassurer, je vais te dire que la réalisation a un peu changé, c'est beaucoup moins opaque. Cependant, je ne te cache pas que ce film garde la patte de Gus Van Sant, et là on aime ou on déteste.
Cette introduction faite, de quoi cela cause-t-il ? Je dirai de la fin de l'innocence. Le personnage principal (un lycéen interprété par l'acteur Gabe Nevins, excellent) se retrouve avec un poids sur ces épaules d'ado bien trop lourd à porter. Il tue un agent de sécurité accidentellement et décide de garder le silence. On suit donc son brusque passage de sa vie d'enfant à sa vie d'adulte, et surtout sa prise de conscience du monde qui l'entoure. Il apprend la relativité, le poids des choses et des sentiments, de ce qui est futile et ce qui ne l'est pas.

Et le Paranoid Park dans tout ça ? Il s'agit d'un skate park de Portland très réputé à cause de ceux qui le fréquentent : des vrais durs ... Tout se passe autour de ce lieu : la narration comme le déroulement de l'action.

Il laisse surtout la possibilité au réalisateur d'exprimer pleinement son talent (quoiqu'on en pense). Les scènes de skate sont magistrales, à la limite vas-y rien que pour elles, elles valent largement le ticket d'entrée à elles seules. Ces scènes sont en plus servies par un bande originale de très (très) bonne qualité.

paranoid-park.jpg
A noter que la narration est complétement déconstruite chronologiquement. L'auteur nous montre plusieurs fois les mêmes scènes, mais souvent le point de vue est changé, et donc le point de vue du spectateur, en fonction de ce qu'il sait ... Bref, tu l'auras compris, c'est un film très particulier. J'ai envie de te dire d'aller le voir, car à mon avis, il est bon, néanmoins c'est vrai qu'il n'est pas forcément "abordable".

Quoiqu'il en soit, va au ciné, et je te dis @ demain pour de nouvelles z'aventures !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

911 11/11/2007 20:00

C'est fait ! je suis allé voir ce Paranoid park.
Et ce film confirme tout le bien que je pensais de Gus Van Sant : bravo !
Tres bien filmé avec des scènes de stakeboard superbes et des émotions des acteurs (le gamin qui joue le rôle principal est E-N-O-R-M-E !) vraiment bien captées par sa caméra.
T'as bien fait de recommander ce film et ton résumé retrace bien le contenu du film... ;-)

@++

Lou nissart

captan_bebop 12/11/2007 01:19

:D à mardi pour la prochaine sélection ciné alors !

911 06/11/2007 19:42

Ayant déjà bien aimé et même adoré "Elephant", je pense que je vais me laisser tenter par ce petit film...
D'ailleurs, j'aime beaucoup ce que fait Gus van Sant ;-)

@++

Lou nissart

captan_bebop 07/11/2007 01:14

Oulà mais je ne savais pas !! Ben cours-y vite tu vas aimer celui-là ! @ bientôt !!