On n'est pas chauvins du tout ...

Publié le par captan_bebop

Allé je craque ... En l'honneur de meilleurs ennemis, laissez-moi vous compter cette petite chanson, qui raconte notre sport national favori passé une époque : la guérilla sur mer.
En bataille rangée on s'est fait étaler (Trafalgar ...) ...

Le 31 du mois d'août ...
Renard-encre.gif
Le 31 du mois d'août (bis)
Nous vîm's venir sous l'vent à nous (bis)
Une frégate d'Angleterre
Qui fendait l'air et puis les flots
C'était pour aller à Bordeaux.

Refrain
Buvons un coup, buvons en deux )
A la santé des amoureux) (bis)
A la santé du Roi de France,
Et merde pour le Roi d'Angleterre,
Qui nous a déclaré la guerre.

Le commandant du bâtiment
Fit appeler son lieutenant
- Lieutenant, te sens-tu capable
Dis-moi, te sens-tu assez fort
Pour prendre l'Anglais de plein bord?

Le lieutenant, fier z'et hardi
Lui répondit : - Capitain', oui
"Faites branl'bas dans l'équipage
Je vas z'hisser not' pavillon
Qui rest'ra haut, nous le jurons.
Le maître donne un coup d'sifflet
Pour fair'monter les deux bordées
Tout est paré pour l'abordage
Hardis gabiers, fiers matelots,
Brav's canonniers, mousses petiots.

Vir'lof pour lof, en arrivant
Je l'abordions par son avant
A coups de haches et de grenades,
De pieux, de sabr'z et mousquetons,
En trois cinq sec je l'arrimions.

Que dira-t-on du grand raffiot
A Brest, à Londres et à Bordeaux
Qu'a laissé prend'r son équipage
Par un corsair' de dix canons
Lui qu'en avait trente et si bons ?



Allez !! Haut les coeurs et rendez-vous sur le terrain, messieurs les Anglais !
Allez les Bleus !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article